Relax in swimming pool

Le Sport : La pratique régulière d’un sport à un rythme cardiaque modéré augmente l’afflux sanguin dans le cerveau ce qui permet d’apporter ainsi davantage d’oxygène et de nutriments pour nourrir les cellules. De plus les chercheurs ont identifié une substance, appelée BDNF (brain-derived neurotrophic factor) dont la sécrétion est augmentée par l’activité physique et qui joue un rôle fondamental dans l’entretien, la croissance et la communication des neurones. Faire du sport active par ailleurs les cellules souches adultes qui migrent vers l’hippocampe qui est une zone clé de l’apprentissage. Faire des exercices contre résistance (musculation) permet d’améliorer la concentration, la focalisation, la prise de décision et la capacité à résoudre les conflits, sans compter que la pratique du sport améliorera aussi la qualité de votre sommeil et donc votre capacité de mémorisation et d’attention. Bref, de nombreuses études scientifiques montrent que le sport est absolument indispensable à vos neurones alors ne réfléchissez plus, foncez ! Pour l’anecdote, vous serez au top intellectuellement 24 heures après votre séance, bon à savoir si vous avez une échéance importante à préparer…

 

Clásico reloj despertador sonandoLe Sommeil : Les informations reçues lors de la journée et rangées temporairement sont durant la phase de sommeil profond transférées et stockées dans la mémoire à long terme. C’est un processus capital pour le bon fonctionnement de la mémoire. Les phases de sommeil profond diminuant avec l’âge, ceci explique la baisse de notre capacité mémorielle avec les années. Par son action au niveau du cortex préfrontal, une bonne qualité et quantité de sommeil (env 7 h de sommeil par nuit) permettra de régénérer la machine, ce qui améliorera votre capacité de raisonnement et d’organisation, vous donnera un meilleur contrôle et facilitera votre prise de décision. Le sommeil est capital dans votre fonctionnement neuronal, la nuit bien entendu, mais aussi idéalement le jour par le biais de courtes siestes post déjeuner.

 

Hand Stacked Over Each OtherLa Socialisation : L’encéphalisation ou l’augmentation de la taille du cerveau au cours de l’évolution (proportionnellement à la taille du corps), n’est pas un phénomène universel chez les mammifères. Selon des anthropologues d’Oxford, il est associé à la socialisation, ce qui  rend compte des aptitudes cognitives très spécifiques de l’être humain. Les rencontres, les échanges, les interactions stimulent les connexions neuronales et activent tout un flot de substances en tout genre dans votre cerveau qui agissent sur votre humeur, votre empathie, votre altruisme, votre créativité. Réservez votre temps et votre énergie à des relations choisies et positives.

 

 

HeartLes Souvenirs : se souvenir des belles choses en les visualisant entraîne des changements physiologiques au niveau cérébral qui auront un effet très positif sur l’humeur et l’attention. L’imagerie montre en particulier que le simple souvenir d’un événement heureux active les mêmes régions du cerveau que lorsque nous avons vécu l’expérience positive elle-même ! Ainsi, visualiser mentalement un bon souvenir est cérébralement une façon de le revivre. L’aromathérapie est en particulier un levier très puissant car faisant appel à la mémoire la plus performante du cerveau, la mémoire olfactive. Retrouvez les fragrances associées à de bons souvenirs et vous verrez un effet immédiat sur votre humeur, Marcel Proust peut en témoigner !